BLOG SUR LES PHARMACIES EN LIGNE

Comment avoir orgasme

Le plaisir vaginal aussi comme le plaisir clitoridien évoque beaucoup de mythes. Dans cet article, on essayera d'aborder la question du point de vue de la science, à la base de ce qu'on connaît pour le moment sur le corps de la femme.

Au premier aspect, on pourra avoir l'impression que la nature aie créé le corps féminin pour le rendre renfermé et protégé contre la pénétration. La pénétration – c'est l'intrusion.

Si c'est vraiment ça, comment avoir orgasme vaginal? Es-ce que le plaisir vaginal est possible?

Ceux qui disent que le plaisir clitoridien uniquement est disponible, n'ont majoritairement l'idée de ce que c'est que l'orgasme. Selon Larousse, orgasme est le point culminant de l'excitation sexuelle, caractérisé par des sensations physiques intenses. C'est vrai mais c'est pas la définition complète. L'orgasme est la réaction du système nerveux à la stimulation. C'est la réponse des méridiens nerveux.

Comment avoir orgasme vaginal

Comment avoir orgasme vaginal  

La périnée de la femme contient beuacoup de nerfs qui remontent vers le sacrum et sont liés au cerveau via la colonne vertébrale. Le cerveau, la moelle épinière et la périphérie (c'est-à-dire, les organes génitaux de la femme), s'échangent constamment par des signaux, et à un moment donné, la décharge se produit. Cette décharge peut résonner dans tout le corps, ou plus localement, dans le vagin ou le clitoris.

Le clitoris contient en effet beaucoup de récepteurs sensoriels. C'est la zone érogène la plus susceptible à la stimulation. Mais cela ne signifie pas que l'orgasme soit lié uniquement au clitoris ou que pour l'orgasme il faut massager vigoureusement le clitoris. Bien au contraire.

Peu de femmes sont capables à s'exciter par la stimulation directe du clitoris. Pourquoi? Parce que cette zone est trop sensible. Pour accumuler les signaux qui finalement se déchargent en orgasme, la stimulation mécanique d'une zone apart de suffit pas. Il faut organiser le processus très délicat et harmonieux tout au long de la chaîne. Le centre principal est situé dans le cerveau. C'est le cerveau qui permet d'expériencer l'excitation et l'orgasme.

Quand le lien entre le cerveau et les organes génitaux ne fonctionne pas, l'excitation soit n'arrive pas, soit n'est pas déchiffrée.

Comment avoit orgasme à l'aide de notre cerveau

 Tout d'abord, le cerveau a deux moyens principaux à agir:

- il peut bloquer l'excitation qui arrive (et souvent, quand l'ambiance est inappropriée pour l'intimité, c'est son mode d'agir). De cette manière, le cerveau peut aussi vous protéger s'il y a des dangers;

- il peut augmenter l'excitation en activant les sensations par des images et des pensées coquines. Par exemple, en vous imaginant dans des bras du star de cinéma, voire de votre copine si ça vous excite.

Idéalement, les organes génitaux et le cerveux doivent agir ensemble. Ainsi, l'excitation et le plaisir s'accumulent graduellement et puis se déchargent en orgasme vaginal ou clitoridien.

Mais le fonctionnement accordé des nerfs sur la périphérie (aux organes génitaux) et au centre (dans la tête) n'implique pas que pour l'orgasme (même pour l'orgasme clitoridien) il faut stimuler directement le clitoris.

Orgasme clitoridien et stimulation du clitoris

La stimulation directe du clitoris ne fait du plaisir que quand l'excitation sommaire dans la chaîne est déjà suffisante. Et quand le corps n'est pas excité, il réagit à la stimulation du clitoris par des sensations d'irritation ou même de la douleur. Des mamelons réagissent de la même façon.

Les frôlements au clitoris et aux mamelons ne sont agréables que quand la femme est déjà excitée. Peu de femmes sont capables de passer directement au stade d'excitation quand on touche leurs lieux intimes. Et même pour ces femmes hypersensuelles il faut la condition spéciale (de préférence, qu'elle soit amoureuse avec cet homme). Et pour la plupart des femmes les préliminaires sont absolument nécessaires pour atteindre l'orgasme clitoridien ou vaginal.

Quand la femme n'est tout à fait pas excitée, elle ne veut normalement pas d'intimité. Mais quand on caresse d'autres zones (non génitaux), elle normalement passe assez vite à l'excitation.

Cependant, pour l'excitation physiologique souvent on n'arrive pas à accumuler assez de stimulation. Et certaines femmes, tout comme leurs partenaires, pensent qu'il faut uniquement des stimulation physiologiques. Elles tolèrent des frôlements désagréables et ressentent l'accumulation d'irritation au lieu du plaisir. Pourquoi cette situation?

C'est simple: l'excitation initiale pour la plupart des femmes est liée uniquement au cerveau. Les femmes s'excitent des mots qui visent des fantasmes de la femme, des images qui visent là, et l'ambiance qui correspond.

Pour savoir comment avoir orgasme clitoridien ou vaginal, il faut savoir changer son rôle et traverser le champ du quotidien pour entrer le champ de sexualité. Le bon amant c'est pas celui qui a de la bonne technique (c'est bon, mais ne suffit pas). C'est celui qui est capable de comprendre quelles images excitent la femmes. Et celui qui peut l'aider à générer ces images.

Pour avoir orgasme, la femme doit être absolument sûre d'être belle et acceptée dans les yeux de son partenaire.

Quand l'excitation préalable est suffisante, la femme voudra continuer. Cependant, même dans ce cas la stimulation directe du clitoris peut être désagréable pour elle. Il faut de

- l'approche très individualisé;

- l'alternance de types différents de la stimulation physique;

- la suite de la stimulation du cerveau par des images érotiques verbaux et non verbaux. Autrement dit, il faut continuer avec des compliment.

Pour procurer à une femme le plaisir clitoridien ou vaginal, il ne faut surtout pas se presser. La plupart de femmes aiment être taquinées un peu. C'est-à-dire, quand retarde le début l'acte sexuel. C'est pas du masochisme. Les femmes tout simplement cherchent à stabiliser l'excitation.

Il est aussi à constater que pour l'orgasme de la femme, on a quelque chose de plus important que la technique et les démarches du partenaire. C'est la dispositions individuelle de la femme. Son partenaire a beau être pas trop intuitif et même ne pas l'aimer du tout, et ne pas se poser des questions comment procurer l'orgasme vaginal ou clitoridien à la femme. Mais si la femme elle-même l'aime et le désire, elle trouvera l'acte sexuel merveilleux. C'est parce que pour l'acte sexuel merveilleux et l'orgasme clitoridien ou vaginal, il faut de sa propre excitation.

L'amour de partenaire crée de la sensation de sécurité, sa technique aide la faible excitation à s'accroître. Mais faute de sa propre excitation de la part de femmes (c'est pas toujours mais très souvent chez les femmes est lié à l'amour) tout ça est inutile.

Les images et les sentiments sont centraux pour la sexualité, et tout le reste – rien que de suppléments.

La chaîne est intégrale. Des mots et des sentiments transmettent l'excitation là où il faut, et ils réagissent:

- par érection du clitoris;

- par la lubrification intime naturele et pas d'autres réactions purement physiologiques.

Cela peut se produire même sans se toucher. Mais les caresses rendent le processus plus facile et plus rapide. Tandis que le toucher en absence des stimulation du cerveau peuvent donner l'effet boomerang, c'est-à-dire le dégoût.

Orgasme vaginal et clitoridien ensemble

Le temps est venu de démythifier l'opinion que pour l'orgasme féminin il suffit de stimuler son clitoris. Comme on a déjà dit, cela ne procure du plaisir qu'à la femme déjà excitée. Et tout les femmes en général, préfèrent l'acte sexuel avec le pénétration. La question donc se pose: comment avoit l'orgasme vaginal? Et comment ne pas oublier du plaisir clitoridien pendant ce temps?

Tout d'abord, l'acte sexuel comme tel n'écarte pas la stimulation du clitoris.

Quand le pénis est entré dans le vagin, le clitoris est stimulé par l'intérieur (par le pénis du vagin) et dehors (par le frôlement des pénis).

C'est justement cette stimulation, douce, indirecte et rythmée, qui est plus agréable pour la plupart des femmes, que la stimulation directe, active et unilatérale.

En outre, on peut compléter l'acte sexuel par la stimulation directe si nécessaire, par des mains.

Ainsi, l'orgasme vaginal peut arriver ensemble avec l'orgasme clitoridien.

Aussi, l'acte sexuel engage-t-il pas seulement les muscles et les nerfs dans le vagin, mais dans la zone pelvienne globalement.

Finalement – c'est peut-être le principal – l'expérience de la pénétration donne l'émotion:

- de plaisir mutuel;

- de l'expérience partagée;

- d'unité.

Bien sûr, l'acte sexuel comme tel, c'est pas encore l'unité émotionnelle. L'unité émotionnelle peut ne pas arriver, ou arriver par un autre canal, mais l'union physique est un bon supplément à l'unité émotionnelle.

Dans la sexualité, on ne peut pas définir un élément ou un organe spéciale qui serait responsable pour ce processus complexe.

Donc, la question comment avoir orgasme reste ouverte pour les femmes, les hommes, les sexologues et les sociétés pharmaceutiques et les inventeurs. Par exemple, un tel médicament que Lovegra augmente la lubrification intime naturelle et améliore la circulation sanguine des organes pelviens, mais pour un bon effet, la femme doit être déjà excitée. 

Par exemple, récemment aux Etats-Unis on a conçu le préservatif pour femmes qui augmente les chances d'orgasmer. Pourquoi? Grâce à son extrémité vibrante. Prochainement, ce préservatif va être introduit en Europe.